Mes romans Caroline Bordczyk

  • Accueil
  • > LA FAMILLE NOËL On naît... On est ce qu'on fait

11 mars 2020

ECRITURE EMANCIPATRICE

Classé dans : Information,LA FAMILLE NOËL On naît... On est ce qu'on fait — eructeuse @ 8 h 40 min

Peut-on faire transpirer autre chose que ce que l’on est dans cette passion à poser des mots sur le papier ? Si la vie est un combat, l’écriture peut l’être aussi ça va de soi, sa source vient autant du cœur que de la raison… Ouvrir la porte de son imaginaire, d’une part de soi  aux autres est-il un acte narcissique, émancipateur, un don de soi ? Produire du soi en émoi, en béquilles, en sourdine…  Mots voyageurs, sortis de notre nature-mère pour atteindre des rivages où un hypothétique lecteur pourra s’approprier son essence, fabuleux cheminement…

LA FAMILLE NOËL

la famille noel 2

Que vous pouvez commander à caroline.bordczyk@outlook.fr

D’avoir lu LA FAMILLE NOËL On naît… On est ce que l’on fait… J’en ai ressenti une profonde douleur.
C’est très personnel ce sentiment, intime, parce que j’ai littéralement vécu l’effroyable aventure qui va lier les personnages tout au long du roman de Victoryne Moqkeuz. L’histoire est si bien menée qu’une âme sensible ne peut pas échapper au réalisme du drame.
L’écriture elle ? D’une grande profondeur parce que la tessiture est dense et fait un soutien constant à cette histoire humaine originale, poignante.
Bouleversant est le mot le plus vrai qui me vient à l’esprit après cette lecture.
Merci à l’auteure qui est allée si profondément connaître l’âme humaine.
….
Signé : Joseph Toquec , lecteur de plusieurs livres de Victoryne je dois dire que celui-ci m’a vraiment accroché et même secoué !

31 janvier 2019

Un retour sur mon livre « LA FAMILLE NOËL… On naît… On est ce qu’on fait… »

D’avoir lu LA FAMILLE NOËL On naît… On est ce que l’on fait… J’en ai ressenti une profonde douleur.
C’est très personnel ce sentiment, intime, parce que j’ai littéralement vécu l’effroyable aventure qui va lier les personnages tout au long du roman de Victoryne Moqkeuz. L’histoire est si bien menée qu’une âme sensible ne peut pas échapper au réalisme du drame.
L’écriture elle ? D’une grande profondeur parce que la tessiture est dense et fait un soutien constant à cette histoire humaine originale, poignante.
Bouleversant est le mot le plus vrai qui me vient à l’esprit après cette lecture.
Merci à l’auteure qui est allée si profondément connaître l’âme humaine.
….
Signé : Joseph Toquec , lecteur de plusieurs livres de Victoryne je dois dire que celui-ci m’a vraiment accroché et même secoué !

20181228_122730_resized20181228_122842_resized

1 janvier 2019

LA FAMILLE NOËL On naît… On est ce qu’on fait…

A travers le drame que traverse la famille d’un riche entrepreneur, des gens d’horizons différents vont être amenés à se rencontrer…L’action se passe en 1980…

Improbables rencontres ? Des faits du passé vont resurgir, qui ont bouleversé la vie des protagonistes… Dans cette fiction, certains personnages sont nés avant la première guerre mondiale, d’autres avant la deuxième guerre mondiale et d’autres encore après… Les marques du passé s’inscrivent aussi en dehors des livres d’histoires… Long et lourd peut être le chemin de la vie mais il n’est pas dit qu’une lumière ne l’éclaire pas…

20181228_122730_resized20181228_122842_resized

30 décembre 2018

Encore une touche de présentation du petit dernier

Classé dans : Année 2018,LA FAMILLE NOËL On naît... On est ce qu'on fait — eructeuse @ 7 h 38 min

Faut ce qu’il faut !

 

20181230_071917_resized_120181230_071925_resized

 

20181228_122730_resized20181228_122842_resized

 

La suite bientôt !

Vous pouvez le commander à caroline.bordczyk@outlook.fr

28 décembre 2018

MON DIXIEME OUVRAGE

Classé dans : Année 2018,LA FAMILLE NOËL On naît... On est ce qu'on fait — eructeuse @ 13 h 24 min

est arrivé et j’ai l’immense bonheur de vous le présenter :

20181228_122730_resized

20181228_122842_resized

Disponible à anelabougresse@orange.fr , nouvelle adresse mail : caroline.bordczyk@outlook.fr

 

16 novembre 2018

Présentation de mon dixième roman

Classé dans : Année 2018,LA FAMILLE NOËL On naît... On est ce qu'on fait — eructeuse @ 6 h 43 min

Une de mes  correctrices est venue me chercher mercredi et nous avons travaillé sur la correction qu’elle a faite… Puis jeudi, j’ai rentré les corrections et travaillé sur mon roman qui sortira en décembre :

LA FAMILLE NOËL

On naît… On est ce qu’on fait

Il commence ainsi :

« Sortir, sortir des souvenirs, croire au bonheur, sourire à la vie… Agnès quitte la chambre d’Annie et se dit que cela a assez duré ! Des années à attendre que le soleil efface les larmes du passé. Je dois briser ces chaînes qui me tenaillent, m’engluent dans la culpabilité… »

 Il reste aussi la quatrième de couverture à finir  : deux extraits

Quand on est englué dans la souffrance, on ne voit que soi, on glisse, on plonge dans le gouffre du désespoir, de son effroyable obscurité ! Alors quand une étincelle brille et illumine la main tendue, on s’agrippe pour retrouver le jour… Dans les sombres moments de la vie, des petites étincelles d’amour sont là et sauvent les âmes qui se croient perdues.

 

 Nous avons besoin de savoir d’où nous venons pour savoir qui nous sommes… Perdre la mémoire, perdre son passé, c’est perdre de soi, comme si on rayait des livres d’Histoire un bon paquet de pages ! Nous sommes des bouts d’histoire reliés les uns aux autres, des petits riens qui font des « tout ». Nous avons besoin de liens, le vide ne donne rien… L’amour remplit tout !

20181116_075538-1_resized

 

 

19 août 2018

Confidence

Classé dans : LA FAMILLE NOËL On naît... On est ce qu'on fait — eructeuse @ 10 h 56 min

C’était la première fois que je ne trouvais pas directement ni le titre ni l’image pour mon dernier roman, j’ai donc commencé à écrire avec un titre qui ne me plaisait pas vraiment et cherchais donc toujours à faire ma première page de couverture adéquate… J’aime bien que ce soit fait dès le début ! J’ai changé trois fois, puis bling enfin une idée…

Mon fils, mon deuxième, qui vit avec moi,  me marre souvent  ce qui l’interpelle, nous discutions alors de certains youtubers, des films qu’il regarde et on a beaucoup de discussions sur l’importance d’être en conformité avec nos idées : cohérence  etc et il me dit une phrase qui me frappe ! Je la note et  la garde pour mon livre ! Elle me plaît… Je passe en forme affirmative et cela correspond enfin à ce que je recherche sur l’engagement et j’ai fini par faire ma première page de couverture !

IMG_20180818_080211

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus