Mes romans Caroline Bordczyk

12 février 2019

LA FRANCE N’EST PLUS LA FRANCE ?

Classé dans : Année 2008 — eructeuse @ 12 h 29 min

Texte que j’ai écrit suite à une demande d’une copine de la FSU en 2008, pour la presse locale de la FSU :

« Tu peux nous faire un texte sur la laïcité ? »

 

La France n’est plus la France ?

 

En ce joli mois de septembre, monsieur le représentant de l’église apostolique, catholique et romaine fit escale dans notre beau pays de Voltaire, reçu comme un chef d’état, honoré et apostrophé par le chef d’état laïque monsieur Sarkozy en ces termes croyants : « Très saint père » !

Ce monsieur Benoit XVI nous dit qu’il n’y a pas de véritable culture sans quête de Dieu et de disponibilité à l’écouter ! Son avis est respectable à partir du moment où il ne l’impose pas et que notre liberté de penser est garantie. Qui peut la garantir ?

La venue en soi d’un pape sur notre sol français n’est en rien gênante, nous sommes habitués à discourir avec les religions, elles ne seraient gênantes que dans la mesure où elles voudraient réduire notre liberté de penser ou voiler nos identités ! Il est un fait indéniable que la diversité culturelle enrichie l’individu mais la liberté de culte est-elle synonyme de liberté culturelle ??? Elle le devrait bien sûr et qui peut la garantir ! Et bien tout simplement notre bonne vieille laïcité mise au pilori par notre président qui la taxe d’être intolérante ou dixit madame Nathalie Kosciusko Morizet : extrémiste !

La laïcité extrémiste ?

Qu’en est-il dans les faits récents :

les religions ne sont pas des systèmes politiques et économiques, elles n’ont pas vocation à gouverner pourtant elles tentent d’ intervenir dans le processus démocratique laïque de note république. Il n’ y a pas besoin de citer les caricatures ou le port du voile à l’école ou l’attaque contre le droit des femmes à disposer de leur corps pour voir que les religions tentent d’ intervenir dans la vie politique de la cité pour en réduire les libertés . N’a-t-on pas vu des communes mettre en place des horaires de piscine pour que des femmes soient hors du regard des hommes ! Quelle insulte faite aux hommes que de les voir traiter en bêtes concupiscentes et quelle insulte faite aux femmes de faire croire que nous sommes indignes d’être regardées, ne sommes nous plus égaux hommes et femmes pour faire des plages horaires ségrégationnistes dans les piscines du pays des lumières !

N’a-t-on pas vu dernièrement une annulation de mariage pour cause de non-virginité et n’oublions pas de rappeler les excisions pratiquées, heureusement condamnées, il n’y a pas encore si longtemps dans notre pays au nom des traditions !

A l’ inverse, la laïcité est porteuse de liberté, du respect des libertés de tous c’est elle qui permet la paix sociale en laissant à chacun sa liberté de culte, elle porte en elle intrinsèquement la positivité de sa mission : la laïcité est une et indivisible comme la Liberté comme l’Égalité comme la Fraternité, la laïcité permet l’égal traitement des religions face à l’état, sa neutralité est la garantie de la liberté de tous à l’opposé des intégrismes, elle n ‘a pas à être positive ou négative elle est intrinsèquement synonyme de liberté !

Vouloir faire croire que la laïcité est restrictive en termes de liberté est un acte grave contre notre république, contre notre constitution dont je rappelle l’article premier « La France est une république indivisible, laïque, démocratique et sociale.. la République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens dans distinction d’origine de race ou de religion..Elle respecte toutes les croyances » c’est inverser la marche du temps. La France a choisi d’être une république laïque, elle a choisi la séparation de l’église et de l’état pour garantir la liberté de tous les citoyens. La loi de 1905 assure en son article premier la liberté de conscience en distinguant la chose politique de la chose religieuse, or en se signant, monsieur Sarkozy et monsieur Fillon n’ ont seulement point respecté l’article 5 de la constitution « le président veille au respect de la constitution » mais ont offensé les incroyants comme les croyants ! Aucun signe ostentatoire pour qui ?

 

NOUS SOMMES EN DROIT DE DEMANDER LE RESPECT DE NOTRE RÉPUBLIQUE LAÏQUE.

Mais une menace réelle doit nous tenir plus en garde, le comité pour la révision de la constitution présidé par Simone Veil y introduit « les concepts de diversité religieuse et de « dignité des croyants ». Je cite un passage de madame Anne Marie Pourhiet, professeure de droit constitutionnel dans une tribune sur la laïcité positive : « Cet équilibre entre respect des religions et des croyants et neutralité de l’état et de la sphère publique risque d’être remis en question… Vouloir distinguer les croyants dignes du reste de la population ne supposerait-il pas que l’égalité de tous n’a plus cours ??… » La république divisible ?? La vigilance s’impose… La France n’a plus de religion d’état que notre histoire perdure !

En période d’instabilité politique mondiale, vouloir mettre la laïcité au rang des intolérances est d’une incroyable irresponsabilité.

 

 Laïquement votre !

Pamphlet écrit suite à la création du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous l’ère Sarkozyste

Classé dans : Année 2008 — eructeuse @ 11 h 50 min

Pamphlet écrit suite à la création du ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale sous l’ère Sarkozyste

Saga Aïe Aïe Aïe

«Boudiou, que vois-je venir ?» souffle Âne à Idiotaime, confident méritant de ses turpitudes intellectuelles… Sourire

Eh oui, la saga continue, chers lecteurs, lectrices, puisque dans cette France-là ça grammaticalise au narbozysme, nouvelle conjugaison d’état : je vocabularise, tu vocabularises, ça frise le narcissisme, crénondediou ça crée ici (du verbe craindre ? Coucou De Romal !)

« Mais qu’est-ce que ça crée ? » demande, incrédule, Idiotaime.

Actons:

Un Ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale

Tiens tiens revoilà du boudin pour être poli !

Âne nous narre alors l’histoire de son père, né en Allemagne, arrivé en France à l’âge de trois mois, mineur de fond à 14 ans, parquerisé dans son département avec ce doux refrain :

« Sale Polak ! Et le pain des français »

Ah Douce France, cher pays de nos enfances

Sourire

« Délit de nom ? Mais il est naturalisé. Ah non ça ne suffit pas.

Délit de travail ? Mais il mange le pain des français » soupire Âne.

FRANÇAIS ? Sa différence ?

Il est blond, aux yeux bleus, à la peau blanche

« FAUT QUELLE COULEUR POUR ÊTRE FRANÇAIS ?» interroge alors Idiotaime dubitatif. Morte de rire Âne ? Pas vraiment…

Pourtant, il a eu un logement, un salaire, il a payé ses impôts, mais non non non ça ne suffit pas ! Paix à son âme ! Il est absent ! Il a bien mérité de la France !

Ne vous méprenez pas chers frères, soeurs, Blacks Blancs Beurs, les Polaks aussi « on » est venu les chasser de leur maison, la police montée les a boutés hors de France comme des mal propres…Tiens tiens …

Actons : C’est tout vu

Et aujourd’hui que fait ma douce France méritante ? continue Âne.

Elle chasse ! Quoi donc ? Demande Idiotaime contrarié.

Elle chasse l’enfant par abattage charterrisé !

« Mais pour quel délit ? Quel crime ? » interroge Idiotaime tremblant.

Ses parents n’ont pas de logement de salaire de papiers !

« Est-ce une menace, un danger, sommes-nous en guerre ? Faut-il sortir les canons ? Ah non, arrêtez ce karcher que je ne saurais tolérer ! » clame Idiotaime très, très contrarié.

Ne vous méprenez pas chers frères et sœurs, l’histoire se répète autrement, mais c’est toujours la même, celle du racisme et de l’intolérance, celle des bas fonds de l’intelligence nauséabonde lepénisante.

Actons donc cette identité nationale !

Ne sommes nous plus

frères de cœur,

sœurs de sang,

frères de misère,

dans le pays de Voltaire,

de Blum,

de Jaurès,

d’Hugo, l’expatrié,

de Safia, de Sonia, de Khalid, de Simon, mon père

Faut-il vivre à la Thatcher ?

Avec pour seul remède social le kärcher

Faut-il se réfugier en Belgique

Pour être apprécié et considéré ?

Faut-il gluskmaniser dans les salons de thé, de télé, pour avoir l’air intelligent et philosopher narbozystement la rupture tranquille dont le thème principal est : « Fais ta valise ou tais-toi !».

Faut-il Blairer ou Busher (produits nettoyants dépoussiérants notoires. Ah pour ça ils nettoient !) pour faire un monde de paix ?

N’y a-t-il plus de rêve de justice et de fraternité, sans diaboliser une fraction de la population car, messieurs les Narbozystes, chez nous, en

France

que de pauvres sans maison !

Que de pauvres sans salaire !

Que de jeunes, que de vieux sans travail !

Allez-vous les bouter

hors de France eux aussi ?

Honte! Honte ! Messieurs les Narbozystes,

pour conjuguer votre philosophie

à la sauce racisme et autoritarisme !

Honte à vous !

Honte à nous de tolérer ce racisme,

ce délit qui s’exprime ouvertement

comme si le racisme était une idée !

Résistance

« Alors, j’acterai, hors de France, par bulletin de vote, le racisme

l’autoritarisme

l’ostracisme

le manichéisme narbozyste »

clame Âne, complètement soutenue par son ami Idiotaime, larmes au vent…

Ainsi s’achève la complainte d’Âne, une française blonde, blanche, aux yeux bleus dont le nom polonais lui vaut depuis l’enfance cette jolie remarque: « Mais ce n’est pas français ! »

Crénondediou ! ÇA pose un problème ?

Sourire

Âne la Bougresse

Post Scriptum :

Monsieur Narbozy se sent des ailes de féministe et donne des leçons.

Là, Âne est morte de rire.

Faut-il lui rappeler que le droit de cuissage, arbitrairement appliqué par les seigneurs de nos régions d’antan, modèle la mentalité des hommes d’aujourd’hui qui paient des êtres humains, créent des maisons closes et tolèrent la prostitution aux portes des stades de foot, et qui harcèlent sexuellement les femmes au travail « Crénondediou, touche pas à ma pote ! »

Quant à travail égal salaire égal, chiche !

A suivre…

16 août 2018

Tiens donc j’écrivais ça dans mon journal de bord

Classé dans : Année 2008 — eructeuse @ 11 h 26 min

Irrévéren…chieuse ! C’est grave docteur ?  Écrit en 2008 !

IMG_20180816_110704IMG_20180816_110737

3 septembre 2017

Irrévéren… chieuse ! C’est grave docteur ?

Classé dans : Année 2008 — eructeuse @ 9 h 12 min

Mon journal de bord a été écrit en 2008, c’est un journal témoignage d’abord, un moment de vie pendant la sortie de ces pesteuses de maladies auto-immunes… Il a 273 pages, en annexe, il y a mes pamphlets du moment et quelques textes dont celui sur la laïcité :  » La France n’est plus la France ? » fait sur la demande d’une copine de la FSU. On peut le ranger dans le genre autobiographique…

LE MARDI 26 FEVRIER 2008

 Voici le journal de bord, non tenu au jour le jour, et à gauche toute, d’une carencée mentale, lobotomisée d’une région du cerveau, si, si, il y en a un, j’affirme et comble de l’horreur, déclarée atteinte d’une spondylarthropathie atypique et kolégram doublée d’une fibromyalgie secondaire… très tendue artériellement, dont le cœur en arythmie tape ici quelques-unes de ses passions…

 img394

 Le  libraire de la librairie « Au fil des mots » qui me prit sous son aile juste avant sa retraite, m’écrivit :  » Madame j’ai lu votre livre, ce fut un plaisir. Pourquoi ? Parce que vous avez une plume .C’est certain c’est sûr et je ne parle pas de ce parti pris de la tremper dans le vitriol contestataire. Non, ça c’est aisé, d’autres s’y essaient… Je vous réponds en libraire qui aime les livres et la façon dont on les a conçus. J’ai donc apprécié votre style…Vos douleurs ? Incroyable, ne les noyez pas dans l’échappatoire  » tout militant », votre militantisme ? Admirable, ne l’asservissez pas à vos peines physiques. Et la femme ? Je suis convaincu qu’elle sait les émotions du monde et que ça pourrait encore faire un beau personnage de roman. Eh oui j’insiste. Allez bravo pour tout. Restez debout. Mais n’utilisez jamais le stylo comme une béquille. »

Puis je découvris dans Politis img369une recommandation de monsieur Langlois :  » les femmes sont sans doute aujourd’hui à la pointe avancée de la révolte. C’est normal, elle subissent tout en double, question de genre.  En tout cas, on ressent leur appétit à secouer le cocotier ! Par exemple, une certaine, c’est un pseudo Caroline Bordczyk (qui ne peut qu’avoir bout goût, puisqu’elle se jette -écrit-elle- tous les jeudis sur Politis !), qui nous livre une sorte de journal foutraque, sans queue ni tête, brut de décoffrage, cri de colère féministe qui déboule dans tous les sens- mais panaché d’un humour ravageur qui rend sa lecture assez jouissive, je vous recommande(13) ! Autre sacré numéro…

img093

etc etc excès terrienne… dans Sud-Ouest

img114

Dans La Dépêche…

Mon journal de bord peut être commandé à « anelabougresse@orange.fr » pour la modique somme de 10 euros frais de port offerts

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus