Mes romans Caroline Bordczyk

9 juillet 2021

LUNDI MARDI MERCREDI JEDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE ET MÊME JEUDI

Classé dans : Ecrits divers et diffus — eructeuse @ 7 h 35 min

Au bord du gouffre

La dame va devoir renouveler une ordonnance et décide de rendre bientôt visite à son docteur – n’y tenant plus – et de le tenir au courant de l’avancement de ses douleurs capitalistes lesquelles sont partout dans son monde qui la rongent la plantent la ficellent lui feraient sauter le bouchon de son carafon, et congeler ce corps torturé embué électrifié enlacé de fils barbelés.

 Help help ! Coupez ce son aussi qui l’envahit… la dame se dit au bord de l’échauffement caricatural, sept ans de maladie et pas un mois sans une VS normale, sept ans de chauffage indécent, un vrai réchauffement climatique nerveux !

 Souffrir n’est pas mourir mais naviguer dans les eaux de la douleur qui peut quelques fois amener à fantasmagorer plus que de raison pour étouffer sous le rire caricatural, la pestueuse odieuse souffrance et quand elle triomphe, un seul repli le lit.

Elle n’a pas encore un pied dans la tombe mais aux dernières nouvelles quand elle aura les deux, elle ne pense pas décoller vers Jésus qui refuse toujours de donner son point de chute ! Ce qui ne l’empêche pas d’espérer dans son futur proche ou lointain de faire de jolies rencontres. Non non elle ne fume pas ! Ben quoi elle a le droit de croire et d’espérer que lors de son voyage dans l’infini et au delà du néant, elle aurait plus la chance de rencontrer Jésus que Dark Vador dont elle refuse incontestablement de reconnaître comme son père !

 Ah c’est un Jedi ?

 Une Jedi, même une tigresse qui a donné naissance a un léopard !

 Elle rit !

 Pour l’heure il est temps de demander des patchs de morphine, la navigagateuse craint que sa barque prenne l’eau, elle qui savait jusqu’ici contenir larmes et douleurs.

17 novembre 2014

Laisser un commentaire

 

O.V.N.I.PRESENT |
Avantquechantentlescigales |
Lesecritsdo |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Distributiondescartes
| Pocopordecir
| Spirousan