Mes romans Caroline Bordczyk

25 août 2020

Nouvelles

Classé dans : Information — eructeuse @ 8 h 03 min

612qwzby

Bien que ma bosse créative soit en mode décompression depuis que j’ai fini la correction de mes deux romans :  « Être une Causette moderne, c’est pas si facile ! » et « L’Île aux Incantations », je me questionne encore et toujours beaucoup et j’ai des pistes pour faire, entre autres choses, de la pub pour mes livres ! Je ne manque point d’idées, faut juste que la bête les applique ! Et voilà que tout mon monde y va aussi de son idée ! C’est clair que c’est cool d’être accompagnée… Je reste sur mon idée d’aller sur les marchés ! Ah s’implanter entre les maraîchers quel pied ! Mais avec le covid19 qui s’est invité et les fortes chaleurs, faut que je repense mes sorties…

Jeune fille (13 ans et demi) je suis allée faire un marché à Paris avec un de mes cousins… et avec Marie-Christine une de mes cousines, sa petite sœur ; j’ai deux cousines qui s’appellent Marie-Christine… Nous vendions des œufs et du fromage…Il y avait aussi des lapins…

Ah quand on nous laissait trier les œufs dans cette immense bâtisse aux grands escaliers… On en imaginait des aventures, dans un autre grand local on jouait avec les cageots qui nous servaient de murs pour construire notre maison démesurée…

Un jour montée sur un mûr de bouteilles, dans la cour, je faisais mon intéressante je suis tombée et me suis coupée à la jambe ; je n’ai pas vanté cet exploit à ma mère… Muselé de son plein gré le pirate…

Tout était prétexte à aventure, jusqu’à la tonnelle dans l’immense jardin…

Nous avions un champ de liberté immense…et une imagination débordante… Dans le champ de Jacqueline, une grande copine, j’étais tout le temps fourrée dans les arbres, les vaches étaient des lions; après, son frère a fait de ce lieu d’aventures, un champ de blé…

Par monts et par vaux nous arpentions notre chère campagne aussi, que d’histoires nous inventions… et vivions… que de merveilleux souvenirs…

Que d’espaces investis où notre imagination avait cours : caves, greniers, vieilles granges, hangars, rivières, arbres, champs, forêts… Que de navigations… Quand je dis nous, c’est qu’il arrivait qu’on soit comme le club des cinq… voire plus…

Je consulte beaucoup sur Internet et j’ai découvert un blog super d’une dame qui donne des conseils… Je l’ai donc contactée car je souhaite mettre un bouton Paypal sur ce blog… Une accessibilité directe pour des lecteurs dont le potentiel d’intéressement irait jusqu’à commander une de mes créations directement…

 MINOLTA DIGITAL CAMERA

Je n’ai qu’un roman que je laisse reposer :  «Niorka, l’enfant de la tempête »… J’ y replongerai plus tard. Trois romans repartiront à la correction… J’ai demandé un devis pour mon roman aux cinq nouvelles : « L’Alarme au Cœur »… Rien ne sert de courir… Ainsi va ma vie …

20190221_085952-1_resized

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus